You dont have javascript enabled! Please enable it!

Travailler contre de la visibilité : oui mais pas à n’importe quelle condition Copy

Je ne suis vraiment pas un adepte du travail gratuit, mais je dois bien reconnaître que pour démarrer, c’est une piste que vous allez devoir explorer. Mais attention : il ne faut pas tout accepter ni travailler sans être sûr d’avoir un retour sur investissement en termes de visibilité.

Le jour où j’ai écrit un carnet gratuit pour le Routard

Vous connaissez certainement le Routard, si si, réfléchissez un peu, je pense que ça va venir. Il y a quelques années, ce célèbre guide de voyage partageait régulièrement les carnets de voyage publiés par les membres de sa communauté. Pour moi qui étais jeune rédacteur voyage, l’occasion était trop belle de me faire connaître.

J’ai donc rédigé un carnet de manière totalement gratuite, puis j’ai contacté le rédacteur en chef du Routard pour lui proposer mon texte. Contre toute attente, il l’a publié et partagé dans son réseau. J’avais bossé gratos, mais j’ai tout gagné du côté de la visibilité !

Excusez-moi, j’ai besoin d’un rédacteur mais je n’ai pas de budget

Un jour, vous aussi vous recevrez l’email fatidique contenant cette petite phrase : « svp aidez-moi, par contre je n’ai pas une thune ». Votre premier réflexe sera sûrement de balancer le courrier à la poubelle ou d’envoyer une réponse bien salée genre « tout travail mérite salaire, allez-vous faire f… ». Et si ce n’était pas forcément la seule option ?

Je crois que parfois on peut faire un petit pas de côté, parce que ce client qui ne peut ou ne veut pas nous payer peut nous apporter autre chose. Mais quoi ? Tout simplement de l’expérience, de la visibilité et surtout des références à présenter.

Alors attention, je ne suis surtout pas en train de faire la promotion du travail non rémunéré. Simplement dans quelques rares cas, si le client qui vous contacte est connu sur le web et qu’il a une large communauté qui pourra lire vos articles, alors pourquoi pas !

Passez un deal et fixez vos conditions

Maintenant que vous avez accepté de travailler gratuitement, mettez-vous bien ça en tête : c’est votre client qui n’a pas d’argent qui a besoin de vous et surtout pas le contraire. Si vous restez dans cet état d’esprit, vous pourrez plus facilement négocier de nombreuses contreparties, en échange d’une prestation offerte.

Vous devez absolument être en position de force face à ce client et vous sentir légitime de demander toutes les compensations que vous souhaitez. Je vous en propose 3 incontournables, mais avec de l’imagination, je suis certain que vous pouvez en trouver plus :

  • Publier tous les textes que vous rédigez en votre nom avec un lien vers votre site web 
  • Faire votre pub gratuitement sur tous les réseaux sociaux de votre client 
  • Exiger de votre client qu’il parle de vous dans la newsletter qu’il envoie à son réseau.

Enfin, gardez juste en tête que toute idée qui pourra vous faire de la publicité gratuite en échange de ce service est bonne à prendre. Et si le client n’est pas d’accord, lâchez l’affaire et trouvez quelqu’un d’autre !

Note au lecteur : je n’avais pas terminé mon histoire de cliffhanger. En français, ce mot qui signifie « suspense » pourrait se traduire par l’expression « suspendu à une falaise ». Ce procédé stylistique très utilisé en littérature, au cinéma et dans les séries consiste à tenir vos lecteurs en haleine jusqu’au dernier moment, mais à ne révéler le dénouement de l’action que dans l’épisode ou le chapitre suivant. Il vous suffit de remplacer « la suite au prochain épisode » par « la suite sur mon blog pro ». Vous saisissez le concept ?

Publier un commentaire

Laisser un commentaire

error: